Plus
Testez le compte premium
0   article(s)
#
0,00 €
Votre panier est vide

Conseils de conduite pour l'hiver

Abonnez-vous
À NOS LETTRES D'INFORMATION

Pour recevoir nos dernières nouvelles et nos derniers conseils, veuillez saisir votre email:

Conduire pendant la saison froide demande au conducteur d'être particulièrement attentif. Si vous vous déconcentrez ne serait ce que quelques secondes, vous pouvez avoir un accident. Voici quelques conseils pour conduire en toute sécurité et éviter les ennuis.

Les 5 dangers principaux sur la route en hiver

  1. Le verglas. L'adhérence des roues sur la glace est minime. Le moindre mouvement brusque et la voiture commence à déraper. De plus, la distance de freinage sur une route glissante est beaucoup plus longue.
  2. La neige fraîche. Elle peut dissimuler des obstacles qui peuvent causer un accident de la route.
  3. La neige fondue. Celle-ci cause souvent ce que les anglais appellent du  slushplaning, un phénomène où une couche de poussière, de neige et d'eau se forme entre la bande de roulement du pneu et la route. Comme les roues ne sont plus en contact avec la route, il n’est plus possible ni de freiner, ni d'accélérer, ni de faire la moindre manœuvre. 
  4. La mauvaise visibilité. Les fenêtres de la voiture ont tendance à s'embuer et parfois à geler, à cause de la neige, du froid glacial et des changements de températures. Dans ces conditions, il est impossible de voir la route correctement et d'évaluer la situation dans laquelle on se trouve. De plus, il est parfois impossible de lire les panneaux de signalisation si la neige s'accumule trop.
  5. Des températures basses voire négatives. Le froid mordant affecte le caoutchouc des pneus, qui se rigidifie. Cela entraîne alors une perte d'adhérence, le contact entre les roues et la route est moins bien assuré et la distance de freinage augmente significativement.

12 conseils d'AUTODOC pour conduire en sécurité en hiver

  1. Assurez-vous de remplacer les pneus d'été par des pneus d'hiver avant que la saison froide ne s'installe. Ces derniers sont faits d'un mélange de caoutchouc spécial qui conserve son élasticité même à températures basses. De plus, le caoutchouc des pneus neige contient une grande quantité de silicone qui améliore leur adhérence sur route glissante. Le dessin de la bande de roulement est aussi optimisé pour la conduite sur route mouillée et glissante. Certains fabricants de pneus équipent par exemple les bandes de roulements de micropompes spéciales qui absorbent l'humidité de la surface de la glace.
  2. Avant de démarrer, retirez la neige qui se trouve sur la voiture et éliminer le givre et la glace qui peuvent se trouver sur les fenêtres. Utilisez pour cela des brosses et des grattoirs spéciaux, ainsi que des agents chimiques dégivrants. Il est important que les fenêtres soient complètement dégivrées. Débarrassez régulièrement les passages de roue et les garde-boues des dépôts de neige et de poussière. Cela peut bloquer en effet la rotation des roues une fois gelées et réduire la maniabilité du véhicule dans les virages. Faites aussi attention de ne pas démarrer si de la neige se trouve sur le toit : pendant la conduite, elle peut tomber et obstruer la vue de la voiture qui vous suit. Assurez-vous de débarrasser également les divers éléments d'éclairage de la voiture de la neige et de la glace qui s’y accumulent. Cela aidera les autres conducteurs à repérer votre voiture sur la route.

  1. Éviter de porter des vêtements d'hiver pendant que vous conduisez. Ces derniers entravent en effet souvent vos mouvements. Une veste trop large peut empêcher le bon fonctionnement des ceintures de sécurité, ce qui peut causer des blessures graves en cas d’accident. Utilisez le chauffage pour rendre plus confortable la température à l'intérieur du véhicule. Privilégiez le port d’une veste ou d’un manteau léger.
  2. Rester à bonne distance de la véhicule devant vous. Quelques mètres suffisent ans un bouchon. Augmentez toutefois la distance si vous conduisez sur une autoroute. Idéalement la distance entre deux voitures doit être supérieure au double de votre vitesse. Par exemple, si vous conduisez à 40 km/h, cela signifie qu'il devrait y avoir 80 mètres entre votre voiture et celle qui vous précède.
  3. Faites attention aux panneaux de signalisation des deux côtés de la route. Cela vous aidera à vous orienter si vous ne pouvez pas distinguer un panneau à cause de l’accumulation de neige.

  1. Gardez un œil sur les manœuvres des autres conducteurs : ils pourraient faire des erreurs. Si vous remarquez que la voiture derrière vous ne maintient pas une distance de sécurité suffisante, laissez-la vous doubler. Cela limitera les risques de collision..
  2. Évitez de doubler les véhicules spécialisés. Les véhicules chasse-neige projettent par exemple de la neige, ce qui réduit fortement votre visibilité. Il est particulièrement dangereux de doubler dans cette situation : la lame de déneigement peut être plus large que le véhicule à proprement parler et être difficile à apercevoir.

  1. Si vous ne pouvez pas démarrer à cause du dérapage des roues, traiter les pneus avec un aérosol spécial pour améliorer leur adhérence sur la glace. Cela vous assurera un démarrage sûr, même en cas de verglas intense.
  2. Freinez à l'avance lorsque vous arrivez à un croisement ou un feu de signalisation. Ces endroits sont en effet dangereux pour deux raisons. Tout d'abord, la surface de la route est plus glissante à cause des freinages réguliers sur cette zone. Ensuite, les risques de collision avec un autre usager de la route qui pourrait commettre une erreur sont plus élevées.
  3. Lorsque vous accélérez, les roues doivent être droites, sans quoi elles pourraient perdre de leur adhérence.
  4. Quand vous planifiez des vacances d'hiver, assurez-vous que vos bagages soient bien empaquetés et bien fixés : en cas d'accident de la route, même les petits objets peuvent être très dangereux en raison de l'inertie qu'ils auront à l'impact.
  5. Perfectionnez vos manœuvres. Vous pouvez utiliser les techniques suivantes sur routes glissantes :
    • Si la voiture ne répond pas à vos commandes, retournez le volant en position neutre puis tournez-le à nouveau, doucement. Évitez notamment de tourner brusquement le volant à fond ; cela pourrait entraîner la perte de contrôle totale du véhicule.
    • Pour négocier correctement un virage, procédez de la manière suivante : pour éviter que les roues avant ne dérapent, assurez-vous qu'elles soient soumises à une charge maximale avant le tout début de la manœuvre. Pour cela, relâchez nettement la pédale d'accélération, puis tournez le volant. Après le virage, pressez légèrement sur l’accélérateur.
    • Pour reprendre le contrôle lors d’un dérapage, tournez le volant dans le sens du dérapage et relâchez complètement la pédale d'accélération. Sur une voiture à quatre roues motrices, tournez le volant dans le sens du dérapage mais ne relâchez que partiellement la pédale d'accélération. Si vous conduisez un véhicule à traction avant, tournez le volant dans la direction souhaitée et accélérez.
    • Il est aussi possible de contrôler la voiture avec la pédale d'embrayage. La pression sur celle-ci peut arrêter le dérapage et la rotation de la voiture. Dans des sections recouvertes par la neige, et que vous manquez de traction pour démarrer, vous pouvez accélérer en débrayant.
    • Pour vous arrêter de manière sûre, la méthode de freinage par intermittence est idéale. Elle consiste à presser la pédale de freinage de manière brève, intense et répétée. Cette méthode permet de réduire progressivement la vitesse du véhicule, tout en évitant que les roues ne dérapent.
    • La pression simultanée des pédales d'accélération et de freinage sur une voiture à traction avant permet aussi de contrôler les dérapages. Des manœuvres similaires peuvent être réalisées en utilisant le frein de stationnement.

Conclusion

En hiver, la route est dangereuse, mais cela ne veut pas dire que vous devez absolument laisser votre voiture au garage jusqu'au retour des beaux jours. Il est tout à fait possible d'apprécier la route en hiver. Pour cela, il suffit que vous fassiez attention aux autres conducteurs sur la route, que vous entreteniez correctement les systèmes et les unités de votre voiture et que vous perfectionniez vos techniques de conduite. Et pour finir, suivez nos recommandations !

loader Veuillez patienter...