Utiliser notre recherche Auto-doc.fr — Assistance téléphonique et service client pour pièces détachées automobiles

1.000.000 pièces automobiles - trouvez une pièce détachées adaptée à votre voiture Exemple

0 Articles
#
0,00 €

Huile pour moteur: Ce que vous apprenez de l'étiquette

Abonnez-vous
À NOS LETTRES D'INFORMATION

Pour recevoir nos dernières nouvelles et nos derniers conseils, veuillez saisir votre email:

Les fabricants étiquettent les huiles pour moteur qu'ils produisent à l'aide de codes et chiffres qui laissent beaucoup d'automobilistes perplexes. Nous allons essayer de vous aider à les comprendre.

Quelles propriétés l'huile pour moteur doit-elle posséder?

L'huile pour moteur doit avoir:

  • Des résultats prouvés en matière de nettoyage du moteur des débris insolubles.
  • Haute thermostabilité et résistance à l'oxydation thermique.
  • Compatibilité avec les matériaux d'isolation, et ne pas être agressive envers les pièces métalliques.
  • Créer un film antidérapant suffisamment épais pour éviter l'abrasion et l'usure des surfaces adjacentes. Des additifs spéciaux, par exemple du disulfate de molybdène, sont souvent utilisés dans ce but.
  • Retenir ses propriétés d'origine pendant une longue période.
  • Posséder des caractéristiques de viscosité optimales à toutes températures, assurant ainsi une lubrification efficace des surfaces adjacentes lors du démarrage à froid du moteur et évitant ainsi son usure par temps chaud.
  • Non mousseuse.
  • Faible volatilité, afin de minimiser la pollution de l'environnement.

Composition de l'huile pour moteur: quelles sont les différences?

En fonction de leur type de matériau de base et des proportions en divers additifs, les lubrifiants pour moteur sont généralement divisés en trois types:

  1. Minéral. Ceux-ci sont fabriqués à base de pétrole distillé fractionné purifié par acide ou extraction par solvant. Ils sont souvent appelés Minéraux. Ces lubrifiants ont de hauts niveaux de viscosité. Lorsqu'ils sont chauffés, ils s'évaporent assez rapidement et deviennent contaminés à cause de la décomposition chimique des additifs qu'ils contiennent.
  2. Semi-synthétiques. À base de minéraux qui ont subi des traitements techniques spéciaux, ces huiles pour moteur contiennent une quantité plus importante d'additifs que les huiles minérales. Appelées semi-synthétiques, ou partiellement synthétiques, elles fonctionnent très bien dans des régions à hiver modéré et été tiède. Leur coût est plus faible que celui des huiles synthétiques. Elles ont aussi un nombre d'avantages par rapport aux huiles minérales, tels qu'un temps de fonctionnement plus long, une plus haute résistance aux fluctuations de températures, et efficacité générale.
  3. Synthétique. Fabriquée à partir d'huile par synthèse organique. Appelée Entièrement Synthétique dans la majorité des pays. Grâce à leur formule spéciale et à technologie de pointe utilisée dans leur fabrication, ces huiles pour moteur préviennent la formation des résidus et ont des caractéristiques optimales en matière de viscosité par temps froid, assurant ainsi une protection fiable du moteur dès les premières secondes suivant le démarrage du moteur. Elles conservent aussi leurs propriétés d'origine même à des températures très élevées, et peuvent par conséquent être utilisées sous des climats chauds.

Cette classification, bien qu'étant la plus courante, reste assez superficielle et arbitraire, c'est pourquoi les spécialistes de l'American Petroleum Institute (API) divisent toutes les huiles de base en cinq groupes, évitant délibérément le terme "semi-synthétique".

  1. Groupe I comprend les produits obtenus à partir d'huile à travers extraction par solvant et déparaffinage.
  2. Groupe II comprend les produits hautement purifiés à faible teneur en paraffine et hydrocomposés aromatiques qui ont subi un hydrocraquage.
  3. Groupe III comprend des lubrifiants à haute viscosité obtenu par hydrocraquage catalytique.
  4. Groupe IV sont des produits à base de polyalphaoléfine
  5. Groupe V comprend toutes les huiles pour moteur non comprises dans les catégories ci-dessus. Leurs ingrédients de base comprennent des esters, glycols, et autres substances.

Les produits modernes ont tendance à contenir des éléments de groupes d'ingrédients de base.

Conseil AutoDoc: pour les moteurs plus âgés à kilométrage important, les huiles synthétiques sont contre-indiquées, surtout si des huiles minérales ont été utilisées auparavant pour la lubrification. Tout d'abord, les additifs contenus dans ces huiles peuvent décomposer la vieille suie installée mais qui ne gêne pas le fonctionnement du moteur; ceci résulte en une charge supplémentaire sur l'unité de motorisation, entraînant une usure de ses éléments.

Ensuite, les produits à base synthétique ont un faible indice de viscosité et peuvent fuir à travers les éléments d'étanchéité ou même les détruire. Cependant, sur les voitures de sport et véhicules puissants, dont les unités et composants subissent des charges intenses, l'huile minérale est inacceptable car l'impact thermique intense peut causer une panne.

Que signifie l'étiquetage SAE?

La viscosité est l'une des propriétés essentielles d'une huile de moteur lors de la détermination de l'adaptabilité d'un produit spécifique pour une saison précise.

Selon la Society of Automobile Engineers (SAE), toutes les huiles pour moteur peuvent être divisées en les catégories suivantes:

  1. Hiver. Notée d'un W pour "winter" (hiver en anglais), elles conviennent uniquement aux saisons froides. Le chiffre précédant le W est toujours divisible par cinq et indique la température minimum à laquelle l'huile peut protéger le moteur en cas de démarrage froid. Le point de départ est -35ºC, de qui équivaut au grade 0. Chaque grade suivant augmente de 5ºC: un produit 5W conserve ses propriétés à -30ºC, un 10W à -25ºC, etc.

  2. Été. Ces huiles pour moteur offrent une lubrification en temps voulu ainsi que la protection des pièces automobiles en saison chaude, mais sont inefficaces par temps froid. Leurs étiquettes comportent aussi des chiffres: 20, 30, 40, 50 et 60. Contrairement à la croyance populaire, ces chiffres représentent la viscosité cinématique de l'huile à 100ºC, et non la température ambiante maximum.

  3. Toute saison. Celles-ci sont étiquetées comme adaptées à l'hiver, avec un taux de viscosité et de température minimum à température de chauffage maximum 5W-30, 10W-60, etc. Les huiles pour moteur toute saison sont à l'heure actuelle les plus courantes.

Conseil AutoDoc: Les huiles synthétiques toute saison vous aident à réaliser des économies, car vous n'avez pas à les changer deux fois par an. Si vous conduisez principalement dans des zone urbaines, avec des arrêts fréquents, et que vous entreposez votre voiture dans une pièce non chauffée, et que vous vivez surtout dans une région à hiver rude, utilisez une huile pour moteur étiquetée 0W ou 5W. Cependant, pour une voiture au moteur usé et larges espaces entre les couples de frottement, un produit à viscosité plus élevée serait préférable.

Comprendre la classification API

L'American Petroleum Institute a développé sa propre classification destinée à diviser les huiles pour moteur sur la base de leur formule et de leurs caractéristiques de fonctionnement.

Elle permet aussi d'évaluer indirectement la qualité des lubrifiants, car les standards de l'industrie sont récemment devenus plus stricts par rapport aux années précédentes. Selon API, toutes les huiles pour moteur se classent en deux catégories, chacune contenant plusieurs classes:

S. Pour moteurs à essence. Dans la plupart des pays, les quatre classes suivantes sont actuellement approuvées pour utilisation:

  • SJ. Recommandé pour utilisation dans les moteurs fabriqués avant 2001.
  • SL. Convient aux unités de motorisation construites avant 2004. De nombreux constructeurs automobiles ont adopté SL comme standard minimum requis pour l'entretien d'une voiture.
  • SM. Destiné aux moteurs fabriqués en 2010 et avant. Les huiles SM sont hautement efficaces à basses températures, résistent à l'oxydation et à la formation des sédiments. Elles conservent leurs excellentes caractéristiques tout le long de leur durée de vie.
  • SN. Introduit en 2010. À l'heure actuelle, ce sont les huiles qui assurent le plus haut niveau de protection du moteur, ainsi que sa haute efficacité. Les huiles SN contribuent à économiser du carburant. Elles empêchent le turbocompresseur de s'user prématurément, sans être agressives sur les joints et rondelles d'étanchéité.

C. Désignation des huiles pour véhicules commerciaux à moteur diesel. Les classes en utilisation en ce moment pour les véhicules de différentes années sont CH, CI, CJ et CK. Le chiffre 4 suivant la désignation de la classe signifie véhicules à moteur 4 temps. Regardons les huiles grade C en détails:

  • CH-4. Introduite en 1998. Convient aux moteurs qui utilisent de l'essence de haute qualité et à teneur en soufre jusqu'à 0.5% du poids.
  • CI-4. Introduite en 2002. Ce type d'huiles pour moteur assure une protection fiable du moteur et du système d'échappement contre les dépôts de suie, et prévient l'usure prématurée de ses éléments. Certains matériaux lubrifiants de cette classe sont désignés par CI-4 PLUS.
  • CJ-4. Elles ont une excellente stabilité sous température élevée, résistent à l'oxydation et ont une longue durée de service.
  • CK. Développée pour la protection de moteurs fabriqués en 2017. Cependant, des huiles de moteur de ce type peuvent être utilisées facultativement sur des modèles de moteurs plus anciens.

Il existe des lubrifiants universels, qui conviennent à une utilisation dans les moteurs à essence et diesel. Ils possèdent une double désignation, comme par exemple CH-4/SJ.

Conseil AutoDoc: Beaucoup de fabricants recommandent d'utiliser les huiles de la dernière classe pour la lubrification du moteur. Et dans la plupart des cas, ce conseil est justifié: plus la formule est récente, plus elle est sûre, et aussi plus économique et écologique. Cependant, cette recommandation est inutile pour les véhicules plus anciens car leurs moteurs sont construits différemment, et ils ne pourront pas profiter au maximum de tous les avantages d'une huile plus onéreuse. Vous trouverez de plus amples informations concernant la lubrification à utiliser sur votre voiture dans votre carnet d'entretien.

Évaluation de performance ACEA

La diminution des émissions toxiques et la réduction de la consommation de carburant sont des critères cruciaux en matière de matériaux de lubrification. Par conséquent, de nombreuses huiles indiquent sur leur emballage qu'elles remplissent les derniers critères en matière de protection de l'environnement.

Selon la classification de l'Association des Constructeurs Européens d'Automobiles (ACEA), toutes les huiles pour moteur approuvées pour la vente et l'utilisation peuvent être divisées en les catégories suivantes:

  1. A. Pour les moteurs à essence. Cette catégorie comprend trois classes: A1, A3 et A5. La lettre précède un chiffre indiquant le niveau de sécurité écologique ainsi que la viscosité dans des conditions spécifiques. Les chiffres 1 et 5 indiquent l'économie de carburant, sinon l'huile est tout juste comme une API: plus le chiffre est élevé, meilleures sont les caractéristiques d'un produit.
  2. B. Cette catégorie comprend des lubrifiants pour véhicules de tourisme et petits véhicules commerciaux fonctionnant du diesel. Ils sont aussi divisés en classes: B1 et B5 signifient l'économie de carburant, tandis que B3 et B4 sont des produits ordinaires.
  3. E. Les huiles marquées de cette lettre sont destinées aux poids lourds et aux véhicules à moteur diesel spécial. E1 représente l'économie de carburant: le reste est standard.

L'économie de carburant était un paramètre que les spécialistes d'API ont aussi décidé de prendre en compte, introduisant une nouvelle désignation, EC (Energy Conserving).

Ces huiles ont une viscosité plus faible à des augmentations extrêmes de températures, assurant un déplacement souple et uniforme des pièces mobiles et faisant baisser la consommation de carburant. Ceci signifie cependant un film lubrifiant plus fin, ce qui est particulièrement risqué pour les moteurs plus anciens à fort kilométrage - ces moteurs ont besoin d'une protection supplémentaire.

La validation du fabricant est-elle vraiment importante?

Un produit peut parfaitement fonctionner sur certains moteurs, mais poser un risque aux autres. Ceci oblige les constructeurs automobiles à tester les lubrifiants dans leurs propres usines. Si un produit réussit brillamment un test, il sera marqué en conséquence comme par exemple la BMW Longlife-98. Ceci signifie qu'une huile peut être utilisée dans les véhicules de cette marque à des intervalles d'entretien plus longs, fabriqués en 1998 et après.

Conseil AutoDoc: Essayez toujours d'utiliser l'huile recommandée par votre constructeur automobile, et n'expérimentez pas avec les niveaux de viscosité. Les risques se situent au niveau du fait que dans certains moteurs, les rainures de lubrification sont juste suffisamment larges pour les huiles à haute viscosité. Si ignoré, l'unité de motorisation s'usera inévitablement prématurément. Mais aussi, certains constructeurs automobiles comme par exemple le Groupe BMW et Dailer AG, déconseillent fortement l'utilisation de lubrifiants à faible viscosité dans leurs véhicules en raison du design de leurs moteurs.

Qu'est-ce que les différentes classifications des huiles de moteur ont en commun?

Malgré leurs principes différents, toutes les classifications sont proches. Par exemple, si un lubrifiant est marqué API comme SH, il ne peut pas être A1 ou A5 en ACEA étant donné que ces critères n'étaient pas publiés jusqu'à la sortie de la classe SJ. Si une étiquette porte la mention A5, ceci signifie que le produit est au minimum un SL en API, c'est dire possèdes des intervalles de changement plus longs.

Les produits permettant l'économie de carburant étiquetés A1, A5, B1 et B5 ont tendance à avoir une température de viscosité de 30 ou moins. Les huiles de viscosité 40 appartiennent aux classes A2, A3, B2, B3 et B4, et n'offrent pas d'économie de carburant.

Apprendre à lire les étiquettes

API SL / CF. Ceci signifie qu'une huile universelle qui convient aux moteurs à essence suralimentés multivannes ainsi qu'aux motorisations diesel de divers designs. Le produit offre une meilleure protection des moteurs fonctionnant avec un mélange carburant-air léger, et prévient la formation des dépôts de carbone en utilisant un carburant contenant un taux de cendres supérieur à 0,5%.

ACEA A3-04 / B4-04. Ceci indique que le lubrifiant convient à une utilisation dans des conditions intenses, aide à réduire la consommation de carburant, et doit être remplacé moins souvent. Peut être utilisé dans les moteurs à essence et diesel haute performance.

10W-40. Cette huile convient aussi bien en ét qu'en hiver, conserve sa viscosité à -25ºC, et reste assez visqueuse lorsqu'elle est chauffée, ce qui qui signifie qu'elle peut être utilisée dans les véhicules haut kilométrage.

MoS2. Le disulfure de molybdène contenu dans la formule de cette huile évite le grippage, réduit la friction et l'usure des composants, et permet un fonctionnement silencieux du moteur.

Teilsynthetisches Leichtlauf-motorenöl. Ceci signifie que l'huile est semi-synthétique.

En résumé: Lors du choix de produits de lubrification du moteur, il faut suivre les recommandations du fabricant et non le coût ou la popularité d'une marque spécifique d'huile. Assurez-vous de calculer en fonction de la condition de la route, de votre style de conduite, et des autres facteurs individuels: c'est le seul moyen sûr de choisir le lubrifiant correct. Reste en retrait des contrefaçons en suivant nos conseils et en achetant sur AutoDoc!

Achetez en ligne à prix réduits, profitez des offres spéciales et promotions - TecDoc Inside

Les données affichées ici, particulièrement la base de donnée complète, ne doivent pas être copiées. Il est interdit d’exploiter les données ou la base de données complète, de laisser un tiers les exploiter, ni de les rendre accessible à un tiers, sans accord préalable de TecDoc. Toute infraction constitue une violation des droits d’auteur et fera l’objet de poursuites.

Service client international

Service client pour France[email protected]Auto-doc.fr - Assistance téléphonique et service client

© 2017 www.auto-doc.fr: AUTODOC boutique en ligne

Notre nouvelle recherche simplifiée vous rendra facile la recherche de la bonne pièce. Rechercher des pièces détachées.

Type de demande Exemple
Pièce de rechange Unité d'injection de carburant
Pièce de rechange + Constructeur Unité d'injection de carburant BOSCH
Pièce de rechange + Constructeurs automobiles Unité d'injection de carburant PEUGEOT
Pièces détachées + UGS Unité d'injection de carburant 17097
UGS 8GP 003 594-121
UGS + Constructeur 003921100000 BOSCH
OEM 0002481V002L044
OEM + Constructeur 01562 BOSCH
loader Veuillez patienter...